Nous sommes à la recherche de candidatures pour deux postes 30 heures par semaine pour une durée de 9 semaines à titre de coordonnateur(trice) au travail de proximité sous la supervision de la Coalition pour un transport sain. Ces postes sont offerts à compter du 28 mai. La date limite pour postuler est le vendredi 17 mai, à 17h.

Contexte du projet:

Notre coalition souhaite que des améliorations soient apportées pour rendre le système de transport plus sain, afin qu’il serve mieux les gens à faible revenu et que ses impacts environnementaux soient minimisés, voire élimine. Tous les résident.es de la région de la capitale du Canada devraient avoir accès à un réseau de transport sain qui priorise la marche, le vélo, d’autres modes de transport actif et le transport en commun. Il importe d’améliorer le système en se fondant sur une approche qui valorise tant le plan social sanitaire et environnemental que financier.

Ce projet vise à établir si les populations vulnérables de la région ont accès ou non à un réseau sain des trottoirs, des sentiers, de pistes cyclables et des transports en commun à Ottawa, et quelles améliorations devraient être apportées en ce qui a trait aux politiques, aux infrastructures et à l’accessibilité.

La Ville d’Ottawa est en train de créer un nouveau Plan Officiel, et Plan directeur des transports, à partir de 2019. La Coalition pour les transports sains travaille pour s’assurer que ces plans respecteront l’équité dans les transports.

Étant donné que les villes deviennent de moins en moins abordables, nous avons besoin de nous assurer que les politiques et l’allocation d’argent visent à réduire les barrières systémiques freinant l’accès des gens au système de transport.

Par exemple, pour les personnes à revenu modeste, les tarifs d’autobus pour toute la famille coûtent cher, et les forcent à prendre des décisions difficiles autour de l’achat de nourriture saine, du chauffage de leur logement, ou l’achat d’un laissez-passer pour l’autobus. Nous souhaitons réduire les barrières systémiques que les gens rencontrent, et  travailler avec la Ville d’Ottawa pour s’assurer que des améliorations soient apportées pour aider les personnes qui ont été désavantagées historiquement. Ces  groupes de personnes comprennent, notamment, les gens à faible revenu, les personnes avec handicaps, et les immigrant.es récent.es.

Travaillant avec des résidents de trois quartiers à revenu modeste, nous allons parler avec des usagers de transport en commun à propos des améliorations nécessaires pour le système de transport en commun, et le réseau d’infrastructure pour piétons et pour cyclistes dans ces quartiers et à travers la ville. Nous allons faire la plupart de notre travail dans les quartier Vanier, Bay Ward, et Hunt Club Park.

Étant donné que le secteur du transport basé sur les combustibles fossiles a une impact majeur et négatif sur l’environnement, tout ce qu’on peut faire pour encourager des gens à prendre la transport en commun, le vélo, et marcher plus peut aider à réduire les émissions de CO2.

Nous prévoyons aussi assister à divers fêtes communautaires, à des festivals et à des événements culturels à travers la ville pour parler avec aux gens à propos de notre travail, et pour encourager la participation.

 

Responsabilités:

La coordination du travail de proximité comportera les tâches suivantes :

  • Accomplir le travail de proximité, y compris en personne, porte-à-porte et en parlant aux personnes qui attendant aux stations d’autobus – ceci constituera une grande portion du travail.
  • Saisie de données
  • élaborer le matériel de travail proximité;
  • parler avec les gens aux stations de transit rapide;
  • organiser des événements de promotion dans les quartiers et à travers la ville;
  • être en contact avec les membres de la Coalition pour Transport Sain pour associer à nos activités.

Critères:

Ce poste est financé par le Programme d’emploi d’été étudiant du Canada.

Le ou la candidat(e) doit:

  • avoir entre 15 et 30 ans (inclusivement) au début de la période d’emploi;
  • être citoyen canadien, résident permanent ou une personne qui s’est vu conféré la protection de réfugié(e) sous la Loi de Protection des Immigrants et des Réfugiés;
  • être habileté à travailler légalement selon les lois et les règles provinciales ou territoriales.

*Les étudiant(e)s étrangers/ères ne sont éligibles.

Qualifications :

  • Capacité à communiquer, à l’oral comme à l’écrit en anglais (la capacité à communiquer en français sera considérée comme un atout important)
  • Bonne capacité ou expérience dans l’organisation et la coordination d’événements.
  • Démontrer de l’initiative et une capacité à travailler en équipe.
  • Capacité à utiliser des programmes informatiques communs.
  • Connaissances sur les concepts d’anti-oppression.
  • Certaines connaissances du processus de décisions par consensus.
  • Bon entregent.
  • Capacité à travailler sous pression ainsi qu’à déléguer et gérer les priorités.
  • Expérience en planification d’événements, plus précisément des événements sur le campus, et (ou) expérience dans la gestion de groupes et la coordination de bénévoles.

Aptitudes :

  • Excellentes compétences rédactionnelles en anglais et en français.
  • La capacité de communication dans une troisième langue (tel que l’Arabe ou le Somali) sera considérée comme un atout
  • Expérience en organisation dans le domaine de la justice sociale, économique et (ou) environnementale, particulièrement au sein d’un cadre non oppressif.

Avantages sociaux

Salaire initial : 15,00 $ de l’heure

Le GRIPO apprécie les contributions que les individus venant de communautés marginalisées apportent à notre organisation et invite les personnes autochtones, les personnes de couleur, les femmes, les gais, les lesbiennes, les bisexuels, les personnes allosexuelles, les parents monoparentaux, les membres de minorités ethniques, les immigrants et les personnes avec handicaps à soumettre leur candidature. Nous encourageons ces candidats à décrire les contributions et les expériences qu’ils apportent à notre organisation, en tant qu’individus qui s’associent avec une communauté marginalisée, dans leur lettre d’accompagnement.

Les candidat(e)s désirant être considéré(e)s pour l’équité en matière d’emploi devraient le mentionner dans leur lettre d’accompagnement.

 

Veuillez soumettre TOUS les documents suivants pour que votre candidature soit considérée :

1) Votre CV.

2) Une lettre de présentation expliquant comment vous rencontrez chacune des exigences.

3) Un énoncé de 3 à 4 paragraphes sur votre compréhension du pouvoir et de l’oppression dans notre société, en relation avec vous-même, et un milieu de travail, et de GRIPO.

 

SVP envoyez ces documents (en format PDF) à :

Comité d’embauche – GRIPO

OPIRG – GRIPO-Université d’Ottawa

85 Université, 215 D Centre Universitaire

Ottawa, ON, K1N 6N5

ou par courriel à: HealthyTransportationott@gmail.com