Méthode de recherche participative

Méthode de recherche participative

La méthode de recherche utilisée par le GRIPO est une recherche participative (également appelée recherche-action, recherche-action participative, recherche collaborative, recherche participative communautaire ou recherche dirigée par la communauté). Ce modèle de recherche est de nature participative et est un processus d’apprentissage et de partage en commun, c’est-à-dire le processus de cogestion des connaissances, qui comprend :

  • La décolonisation de nos propres esprits « en dévoilant la réalité et en apprenant ainsi de manière critique »
  • La comparaison de diverses connaissances, perspectives et visions du monde afin de contester les hypothèses de monoculture
  • La reconstruction des connaissances. « En atteignant cette connaissance de la réalité par une réflexion et une action communes, nous nous découvrons comme des créateurs permanents » (Freire, 1993).

La méthode de recherche participative permet aux communautés et aux chercheurs de démystifier et de démocratiser la recherche en établissant des partenariats basés sur des réflexions mutuelles, l’écoute et l’apprentissage mutuel. Cela nous amène à contester nos croyances, nos stéréotypes et la structure de notre société.