Territoire algonquin

PIJASHIG ONDJE ANISHINAABE AKI!

Bienvenue dans le territoire des Algonquin.e.s!

Des renseignements concernant l’histoire locale et les communautés autochtones locales sont accessibles par les liens fournis ici:

Les Colons

Les colons sont un élément du processus de colonisation, et demeurent sur un territoire d’où ils ne sont pas originaires. Certains se sont installés pour exploiter les ressources naturelles ou pour adopter un mode de vie différent, et d’autres sont arrivés en fuyant la violence, l’impérialisme ou des facteurs environnementaux.  D’autres ont été arraché.e.s de leurs pays d’origines pour servir d’esclaves, ou font partie de la descendance de colons. Malgré le fait qu’ils possèdent des différentes histoires et responsabilités, dans le cas du Canada, toute personne qui ne fait pas partie des Premières nations ou qui ne sont ni Inuit et ni Métis sont des colons.  

La colonisation par l’immigration des colons

Cette méthode de colonisation se caractérise par une immigration permanente des colons dans  les régions conquises. Ceci se déroule souvent au même moment où les populations autochtones de la région sont déplacées ou assassinées.

Au Canada, la colonisation par l’immigration des colons impliquait des revendications illégitimes de la terre par les Européens, qui se sont installés de façon permanente et qui ont construit des paysages ruraux et urbains sur cette terre malgré le fait qu’elle fut volée des populations autochtones. Ceci fut facilité par le déplacement de la population autochtone dans des réserves, les nombreux décès causés par des maladies provenant d’Europe, et le processus d’assimilation culturelle tels que les pensionnats autochtones. Aujourd’hui, ces événements tragiques sont considérés comme le plus grand génocide non documenté de l’histoire.  

La colonisation continue encore aujourd’hui à travers, par exemple, la destruction des terres autochtones sans leur consentement. L’exploitation minière, la déforestation, les barrages hydroélectriques et les forages pétroliers rendent souvent impossible les modes de vie traditionnelles dans les communautés des Première Nations, des Inuits et des Métis, et dans d’autres cas, les conditions de vie sont rendues complètement intolérables.

La Décolonisation

La décolonisation est un processus de revendications des territoires, des corps, et de la langue qui furent volés, violés, exploités et opprimés durant le processus de colonisation.  

La décolonisation est en même temps un effort personnel et systémique d’aborder l’implication des colons dans le processus colonial, d’aborder la reproduction des idées coloniales à l’intérieur et à l’extérieur des communautés autochtones, et de résister à d’autres efforts de colonisation.

La Solidarité autochtone

Le travail de solidarité autochtone  a pour but d’appuyer les efforts des communautés autochtones dans leur résistance contre le processus colonial, la destruction environnementale, et l’effacement de leurs voix et leurs communautés.

Le Mouvement de solidarité avec les peuples autochtones d’Ottawa (The Indigenous Peoples Solidarity Movement of Ottawa (IPSMO)), est particulièrement dévoué au travail de solidarité avec les autochtones et offre une bonne liste de ressources.